Les Noix du Brésil enregistrent les prix les plus bas des dernières années

Les Noix du Brésil enregistrent les prix les plus bas des dernières années Les Noix du Brésil enregistrent les prix les plus bas des dernières années

Multimédia

D´après les données des plus grands producteurs des noix du Brésil les prix continuent à la baisse, en atteignant les prix les plus bas des dernières années à la fin de l´année 2019.

Le manque de demande des importateurs combiné avec le besoin de liquidité des fournisseurs provoque une tendance à la baisse des prix du marché global.

A cause de cette situation et de cette prévision à la baisse du marché, il y a beaucoup de méconfiance et de ressentiment entre les ceuilleurs et les producteurs.

Apparemment, les ceuilleurs sont fâchés car les producteurs n´achètent ni offrent ce fruit sec à des prix très bas. Les producteurs se sentent préssionés à cause du manque d´intérêt de l´achat et, la demande de prix plus élevée à cause de la matière première.

Le fait que les producteurs doivent acheter à des prix élevés et vendre à des niveaux si bas, provoque une situation où il est de plus en plus difficile d´aboutir le produit de la saison 2019 et d´acheter de la matière première pour la prochaine saison.

Cette situation nuit les principaux pays producteurs:
- En Bolive, le plus grand pays producteur des noix du Brésil, les ceuilleurs protestent, bloquent les routes et dans certains cas il y en a même qui menacent de d´occuper des entreprises productrices pour obtener des prix plus élevés de la matière première. Les ceuilleurs espèrent vendre la matière première à des prix similaires à ceux du debut de l´année 2019. Néanmoins, le prix de la noix du Brésil est un 30% plus bas qu´il y a un an.
- Le Brésil a été peut être le pays qui a vécue les coûts les plus élevés de la matière première en 2019. Les producteurs ont acheté à des prix très élevés mais ils ont dû la vendre à des niveaux bas.
- Le Pérou a réussi à vendre la plupart de sa récolte de 2019. Ce fait aurait pu être provoqué car ce pays avaient un petit volume pour débuter et plusieurs fournisseurs ont vendu à des prix très bas.
Avec la diminution de la demande en Corée, le Pérou est en train de changer la perspective vers les Etats Unis, un choix difficile car les acheteurs des Etas Unis sont toujours ressentis par le déshonneur des contrats de 2017 qui montraient des prix plus élevés payés par la Corée.

L´evolution de la nouvelle récolte est favorable et la prévision est qu´il y ai une bonne récolte, aussi bien dans le domaine des volumes, de la bonne qualité, de la taille, etc. La prévision des premiers embarquements sera pour la fin du mois de mars, debut avril.